crédit photo :
Giorgio Marafioti

Aeby Perneger & Associés SA

Dès la fondation du bureau en 1998, ses activités touchent à différents domaines: projets d’architecture publics ou privés, projets de planification urbaine, critique architecturale dans diverses revues, enseignement dans les écoles d’architecture et participation à des jurys de concours. Depuis 2008, le bureau est également actif dans la rénovation, l’économie de la construction et la gestion de grands projets.

Visitez le site du bureau ➔

Les préoccupations qui guident notre travail peuvent difficilement être résumées en quelques points. Une manière synthétique de les décrire amènerait à parler de lecture fine du contexte d’intervention, mais aussi d’une compréhension à la fois rationnelle et sensible de l’histoire de l’architecture et de la ville. La prise en compte précise, dans le projet, de considérations sur l’adéquation urbaine et sociale, sur la durabilité constructive et fonctionnelle ou encore sur les impératifs économiques inscrit naturellement notre travail dans un ensemble de problématiques aujourd’hui constitutives de la notion de développement durable. Notre méthode de travail est plutôt simple: d’emblée et sans a priori, elle repose sur un échange aussi direct et ouvert que possible avec le maître de l’ouvrage dans le but de cerner les besoins et conditions spécifiques au projet. Ce faisant, cette méthode aspire à atteindre, dans les situations les plus diverses, une sorte de “solution élégante”.

Agrandissement d’un chalet à Céligny

Chalet à Céligny
photo :
Thomas Jantscher
Le projet est une rénovation-extension d’un modeste chalet d’été. Le nouveau volume s’installe à l’arrière-plan du chalet existant depuis le lac, sa silhouette à 2 pans inversés lui assure une vue
sur les Alpes par-dessus l’épaule du prédécesseur.


Complexe scolaire du Couchant

Complexe scolaire à Nyon
photo :
Thomas Jantscher
Le bâtiment s’implante dans un fragment urbain organisé autour d’un espace public de qualité. L’articulation des volumes reflète l’organisation des différentes parties du programme et sa forme fragmentée réagit au contexte diversifié.